Première réussie pour les filles de l’équipe 1…

  1. L’EAVV qui accueillait pour la 1ère fois l’open féminin  devant une salle Bérégovoy bien garnie pour l’occasion, avait à cœur de bien démarrer cette nouvelle saison en créant la surprise face à un adversaire qui jouait encore l’année dernière en nationale 3 mais surtout, d’offrir à son public cette 1ère victoire.

C’est sans complexe que nos jeunes rouges et blanches abordaient le match et Ganaye par deux fois, concluait les interceptions de Lebel et Attiba.

Le ton était donné, L’EAVV n’était pas là pour faire de la figuration.

Optant pour une grosse pression sur porteur et bien organisée dans les rotations défensives, la bande à Buffet multipliait les contre-attaques et parvenait à développer son jeu rapide.

Profitant  de la maladresse des visiteuses et maitrisant le rebond défensif (Thill et Cafolla cumulant 13 rebonds à elles deux dans cette première période).

L’EAVV dominait dans tous les secteurs, ce qui permettait au nouveau coach de cette équipe M.Maudhuy de lancer dans le bain les joueuses remplaçantes.

Coaching payant puisque les Robin, De Riviére , Larue ou encore Sacré ne se privaient pas pour apporter leur pierre à l’édifice et assuraient plus que de l’intérim en faisant jeu égal avec les joueuses de Ste Savine.

Ce qui permettait à nos jeunes joueuses (20ans de moyenne d’âge) de regagner le vestiaire à la pause avec un avantage considérable de +23pts. (37/14).

1er quart : 20/4  2ème quart : 17/10.

Une 2ème mi-temps plus stressante…

 

Le retour sur le parquet s’annonçait de bonne augure puisque l’EAVV provoquait 3 fautes d’affilées aux jaunes et bleues. Mais une succession de maladresses et des  tirs trop rapides venaient ternir la copie jusqu’ici parfaite de nos joueuses.

A l’inverse, Ste Savine profitait de nos erreurs défensives et avec une adresse retrouvée nous prouvait que la partie n’était pas finie.

3ème quart : 13/10.

A l’entame de ce dernier quart, « les panthères » loin de baisser les bras faisaient preuve d’une combativité remarquable. Grâce à une agressivité retrouvée et face à une défense Vrignoise qui n’était plus que l’ombre d’elle-même durant 6 longues minutes, les protégées de Berlot et Roulet grignotaient petit à petit le score et remontaient à 15 longueurs.

Voyant l’écart se réduire de façon inquiétante, le coach  relançait alors le 5 majeur dans la partie et l’incendie amorcé dans la zone Vrignoise était maitrisé.

Le coup de sifflet final était donné et l’EAVV remportait sa première victoire de la saison 59/44.

De bon augure avant un déplacement difficile à Chalons la semaine prochaine et surtout avant d’accueillir la redoutable équipe du RBF qui a remporté son 1er match 107/18.

Félicitations à la capitaine Vrignoise Justine Attiba qui a été élue MVP du match à l’issue de la rencontre.

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.